Améliorer ma Santé

Accidents vaccinaux et homéopathie

Par Pierre marie, Homéopathe à Montréal  , Saint Eustache, Repentigny.
Avant d’aborder la question des barrages énergétiques dans cet article, regardons plusieurs questions :
Il y a énormément de complications vaccinales ou d’accidents vaccinaux, il ya installation de maladies chroniques dégénératives chez les enfants et les adultes, il y a multiplication de l’autisme, des scléroses en plaque, de parkinson, et d’un grand nombre d’autre maladies pourquoi ?
Est-ce dû à une mutation des germes pour s’adapter aux effets de la vaccination ? mutation vers des formes de plus en plus difficiles à combattre pour le corps et par la médecine ?
Est-ce dû est l’influence des toxiques présents dans les vaccins( formol –mercure –aluminium)?
Est-ce dû aux barrages vaccinaux ?
Est-ce dû à la combinaison de ces 3 facteurs ?
La méthode de levée des barrages des vaccins par le Dr Senn ( médecin Homéopathe Suisse) consiste à lever le barrage par un remède homéopathique fait à partir de la culture du vaccin incriminé.
Le Dr Choffa, médecin suisse auteur du livre « le droit de choisir » , ce traitement est souvent efficace je l’ai vérifié des centaines de fois. Pour la logique scientifique il est totalement irrationnel et inexplicable.
Quand le traitement est couronné de succès, il me donne la quasi-certitude que la maladie survenue après une vaccination n’est pas un hasard, mais bien la conséquence de celle-ci.
J’ai eu , pour ma part, l’occasion de soigner pendant plusieurs mois un enfant atteint d’autisme survenu dans les 2 mois qui ont suivi la vaccination, je vous cite un extrait du témoignage global des parents :
Parmi les effets remarqués suite aux traitements : réduction de son angoisse, diminution marquée des terreurs nocturnes, une augmentation de son attention les jours suivants le traitement. Malgré toutes les perturbations vécues à l’école, notre fils a réussi sa 2e année. Depuis la fin des classes, nous avons procédé à la levée de barrages énergétiques de 2 vaccins. Nous avons aussi constaté une augmentation de son écoute lors de nos échanges avec lui (réciprocité) et avec ses petits camarades, une augmentation de son appétit et une réduction de ses réticences alimentaires qui lui ont permis de grandir physiquement
(6 cm). Sa santé globale s’est également améliorée. Notre fils étant asthmatique, il est plus fragile aux complications dues au rhume; maintenant il arrive à le combattre en moins d’une semaine.
Il n’y a pas de réponse simple devant la vaccination tout simplement car la maladie fait partie de la vie et aucune solution ne peut annoncer « avec ma solution, vous ne serez plus malade » et pas d’avantage avec les vaccinations !
Le risque zéro en santé n’existe pas !
Cela demande à chacun de mesurer quel est le risque le plus faible, Qu’est-ce qui est le plus favorable…
Je vous souhaite une belle réflexion,
Le 4 avril 2009
Pierre Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *