Améliorer ma Santé

Hydro-Québec nous cache des informations encore et encore !

Chère lectrice, cher lecteur,

J’ai besoin de comprendre ce qui se passe dans ma vie et dans mon pays:

Pour quoi devrais-je accepter un compteur intelligent dans mon appartement, ma maison?

Puis-je avoir confiance en hydroQuébec?
Savez vous ce que répondait l’agent d’hydro Québec lorsque nous lui faisions part de notre refus de ce type de compteur ? ce n’est pas grave, il n’y a que 6 connections par jour…et de faible intensité, plus faible qu’un cellulaire. C’était là le discours officiel d’hydroQuébec!

Hors, le remarquable travail de l’association Québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique(AQLPA) a établi qu’il y avait entre 1440 et 2880 connexions par jour.

Hydro-Québec  a alors été obligé d’avouer la réalité :
Selon les chiffres reconnus par HydroQuébec dans le journal le devoir du 24 janvier 2012: voici les force de diverses sources d’émissions de radiofréquences, en microwatt par mètre carré:
– La puissance du compteur intelligent en émission  est de 50 000
– 25 fois plus forte qu’un cellulaire en marche (2000 en moyenne)
– 5 fois plus forte qu’un micro-ondes (10200)

– Je me suis demandé sur quelle planète je vivais lorsque j’ai reçu un feuillet d’hydro-Québec (Hydro-contact , numéro88) qui donne l’émission des compteurs à 50 unités au lieu de 50 000 ! Sommes nous des menteurs, inventons nous des chiffres?

En analysant leurs chiffres, voici comment ils dissimulent: ils donnent une émission moyenne. Quel calcul mathématique ont-ils faits pour faire une moyenne  entre les 2000 émissions quotidiennes  de faible puissance et les 6 émissions très fortes( 50 000 unités) ? mystère!

Donc ils cachent les émissions très fortes en les intégrant dans une moyenne.

C’est comme si on s’intéressait au rythme cardiaque d’une personne en s’occupant de la moyenne de ses battements de coeur dans la journée qui va être de par exemple 75 battements minute sans s’occuper de battements à 240 battements par minute pendant une minute.Cette personne pourrait mourir mais on dirait: tout va bien, votre moyenne par jour est de 77 battements minute. Voilà une comparaison de ce qu’ils nous montrent .

2. Nous contrôlons le temps d’utilisation de notre cellulaire ou de la wi-fi. Nous l’arrêtons quand nous voulons. Si nous avons un malaise par trop de cellulaire ou un cancer , une tumeur facilitée par une de ces sources, une immunité déprimée nous sommes capables d’arrêter la nuisance: êtes vous d’accord pour avoir une source d’ondes  permanente, émettant toutes les minutes jour et nuit dans votre maison.

3. Êtes vous conscient qu’une fois le compteur dans votre maison vous ne pourrez pas le faire enlever même si vous en êtes malade?

4. Personne ne sait vraiment quelle est la conséquence de la wi-fi plus le cellulaire sur notre corps. Une certitude: cela ne fait pas de bien. Quand au mal fait au corps, personne ne veut l’établir car c’est l’argent qui dirige et pas les gouvernements. Mais que fera une troisième source d’ondes ajoutée aux deux autres dans votre corps?

Comment Hydro-Québec peut-il faire croire qu’il n’y a pas de dangers alors qu’ils dissimulent la vérité?
Voyez-vous une connexion entre la dérive autoritaire des politiques qui nous gouvernent et une installation sans enquête auprès des habitants, sans rigueur, dans le mensonge.

Question: Quelle est la vraie raison qui incite Hydro-Québec à cette installation très coûteuse? Y-a-t-il des dessous financiers inconnus?
J’insiste auprès de vous pour
– Refuser l’installation par écrit selon le modèle donné par l’association à l’adresse suivante : http://www.cqlpe.ca/Regie.htm
– Découvrez le site et abonnez-vous au bulletin de la coalition Québécoise de lutte contre les pollutions électromagnétiques, dont voici l’adresse : http://www.cqlpe.ca/
– Transmettre ce courriel à toutes vos connaissances.

Agissons avant qu’il ne soit trop tard!

Sur le chemin de votre santé :

Pierre Marie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *